LE BURUNDI PAYS DONT TOUT LE MONDE PARLE MAIS QUE PERSONNE NE CONNAIT.

Il n’est un secret pour personne que l’Afrique est très peu médiatisée dans le monde et quand elle l’est d’habitude c’est quand il y a un conflit interethnique, une famine, un génocide, etc.,… Dernièrement nous autres africains nous ne pouvons quand même pas nous lamenter puisque l’Afrique  du Sud nous a si bien représenté lors de la coupe du monde 2010.

Si l’Afrique est si peu médiatisée en général il ya des pays du continent qui le sont encore moins par rapport aux autres (pour ne pas dire jamais médiatisé) c’est le cas du Burundi. Ici en Italie (plus exactement à Rome) où je vis depuis  un certain temps,  dans le langage  commun quand on veut parler d’un pays lointain, un pays étrange  qui n’existe que dans l’imagination, un pays des contes pour enfants, on parle du Burundi.  Quand on ignore la provenance d’une personne ou qu’on ne parvient pas à deviner d’où il vient  on lui pose l’habituelle question en Italien « mica vieni dal Burundi ? (« Tu ne viendrais pas du Burundi par hasard? »).

J’ai recensé au moins une vingtaine des films italiens dans lesquels l’on parle du Burundi de cette manière, sans toutefois savoir le situer géographiquement et sans savoir s’il existe réellement. Et j’ai remarqué que nombreux de ceux qui posent cette question croient que c’est soit un pays imaginaire et ceux qui en ont déjà entendu parlé  ils le confondent  avec le Rwanda pourtant deux pays différents avec deux histoires distinctes (en effet les deux pays sont souvent surnommés « des faux jumeaux »). Le Burundi se trouve sur la bouche de tout monde par ici mais personne ne le connait vraiment pas.

Pourtant il y a quelques années le Burundi était à la une, non pas pour sa beauté évidement mais plutôt pour l’une des plus sanglants conflits interethniques ( hutus et tutsi) de son histoire. Comme pour consolider la règle, maintenant que le Burundi est un pays paisible qui essaye de se relever après plus d’une décennie d’instabilité socio politique qui l’avait mis à genoux,  il n’y aucune trace de son évolution positif dans les média. Et pourtant il y aurait beaucoup de choses à dire croyez moi !  Nombreux sont encore ceux qui croient le Burundi encore en guerre (puis qu’ils n’ont jamais été informé de sa fin).

Certes au Burundi, nous n’avons pas le pétrole du Nigeria, nous n’avons pas les diamants de la RDC, pas de Wyclef Jean, pas de Youssou N’dour. Ni Georges Weah et non plus Drogba sont burundais. Mais le Burundi est un si beau pays que j’aimerais présenter au monde entier

Je pourrais parler de la beauté du Burundi du matin jusqu’au soir mais je ne saurais pas par où commencer. En tant que citoyen burundais je risquerais d’ailleurs de ne pas être objectif et crédible raison pour laquelle je préfère laisser la place aux autres pour qu’ils puissent le faire à ma place. Qui mieux d’un artiste peut parler de la beauté de son pays ?  Il s’appelle Steven Sogo il est  jeune, il provient de l’un des quartiers populaires et pauvres de la capitale Bujumbura et c’est l’artiste le plus représentatif de la culture burundaise en ce moment.

Au moment ou les jeunes artistes du moment se prennent pour des Jay Z ou des Lil Wayne, lui il ne s’intéresse qu’à la musique traditionnelle du pays. Il ne serait pas étonnant de le voir très bientôt au cotés des artistes stars du continent. Après sa participation au festival Womad en Angleterre en juillet dernier il est actuellement candidat aux concours RFI découvertes de cette année. Découvrez le dans un entretien que j’ai eu avec lui avant qu’il ne parte pour le festival Womad mais surout découvrez à travers lui la beauté de mon pays le Burundi. « Il est beau mon pays ».

Par BIREHANISENGE Adolphe

https://www.youtube.com/watch?v=JLv1hvpHdbs

 

8 Commentaires

  1. J’aime beaucoup les chansons de Steven Sogo et surtot «Il est beau mon pays».
    Xenia de Russie.

  2. Oui, oui, trois fois oui le Burundi est un pays magnifique. Ce que tout le monde doit savoir c’est que ce pays a une envie viscérale et une capacité d’accueil magnifique. Français, j’ai pu participer à un chantier et une coopération avec le lycée du lac à Bujumbura. Nous avons passé 10 jours Extraordinaires avec 25 étudiants. Un accueil extra-ordinaire et une volonté de travailler et d’échanger au delà de nos espérances. Merci à vous, frères burundais pour ces dix jours merveilleux …

    • Merci beaucoup pour votre témoignage. En tant que citoyen burundais et auteur de cet article je ne peux que me réjouir de cette chaleureuse accueil qui vous a été réservé.

      Adolphe B.

  3. Tout ce monde qui connait peu sur le Burundi,sans doute qu’il changerait leur avis sur le pays une fois y arrivé ,c’est un pays mille collines avec un million de sourires …

    Que Dieu protège le Burundi.

  4. Une fois, on m’a demandé si j’étais originaire du Burundi FASO…. Merci pour ton article et aux artistes de promouvoir une meilleure image du Burundi.

  5. NDAYISHIMIYE Télesphore octobre 17, 2011 at 4:04 · Répondre

    Enfin quelque chose sur le Burundi. Tu es formidable! La prochaîne fois, montres les dernières évolutions de la ville de Bujumbura, les nouveaux batiments, etc. Parlez aussi de ce beau pays du Burundi profond de l’intérieur et enfin de Big Fariouz que j’aime!

  6. Fourneau Dolores juin 22, 2012 at 8:05 · Répondre

    je pars au Burundi en juillet, visiter des projets que nos soutenons, vivre un peu avec les populations locales. Je vais à la rencontre de la culture, des joies et des difficultés. Je vais emplir mes yeux de ce que je vais découvrir pour aux retour le faire partager.

Laissez un commentaire