Une expédition musicale et culturelle au cœur du royaume mandingue

Nous vous proposons ici une présentation du NAMUN Group de N’faly Kouyaté qui siège à Bruxelles en Belgique puis celle de la première expédition musicale et culturelle au cœur du royaume mandingue.

Namun group a pour éthique une manière différente d’aborder les échanges interculturels à travers la découverte de patrimoines, la valorisation de traditions vivantes et la valorisation de certaines traditions qui se meurent.
Nous voulons éveiller une nouvelle conscience dans la communauté locale ainsi que parmi nos stagiaires pour différents cultures, ethnies et ainsi éviter la disparition des traditions. Nous vous offrons ici une expérience unique, bien au delà du stage de musique ordinaire ou du simple voyage touristique.
Nous vous ferons découvrir la guinée en choisissant le cœur de l’empire du mandingue qui appartient à la région de la haute guinée avec sa capitale nyani et son mode de vie (habitat, nourriture, artisanats…) en suscitant des échanges de savoir entre les locaux et vous.
Nous atterrirons le soir du vingt décembre à Bamako, dans une chaleur typiquement africaine. Découverte de quelques quartiers incontournables de Bamako, dont la visite du centre 3M d’Ahmed Fofana (musicien d’Amadou et Mariam), du studio de Tiken Jah Fakoly, hébergement dans un endroit agréable et convivial.
Pendant tout le séjour, il y aura aussi des excursions historiques et culturelles afin de pouvoir connaitre la richesse du patrimoine guinéen.
Du 22 décembre au 5 janvier nous séjournerons dans le mandingue profond à Siguiri. Au cours de ce séjour nous serons accueillis dans la famille du masque konkoba Kouyaté.
L’ambiance mandingue sera omniprésent : visite des marchés, des artisans, pique-nique sur le Niger, rencontre des pécheurs. . .
Apres avoir eu la permission des sages et des protecteurs traditionnels, nous aurons l’occasion de visiter le fameux « soso bala » de Soumaoro Kanté (datant de 12èm siècle) et les mares sacrées.
Les ateliers de musique se dérouleront en famille avec les griots et des artistes locaux qui assureront les ateliers de danse, balafon, kora, djembé et polyphonies, ainsi que dans des villages avoisinants qui nous réservent de belles surprises : présentation de masques et incantation divine, échanges humains et musicaux.
Noel sera célébrée sous les manguiers avec la visite du père noël guinéen. Le nouvel an, après une grande fête à siguiri, sera entamé avec des vœux à la marre sacrée.
Dans cette région d’Afrique, les masques jouent un rôle fondamental dans la vie sociale. C’est ainsi que par exemple, sur les 3 masques ‘’konkoba’’ longtemps entrenus par la plus célèbre des familles de griots, les Kouyaté, 2 ont déjà disparu, faute d’héritiers disposant d’un savoir suffisant pour les perpétuer. Un des buts de ce stage est de contribuer à la conservation de cette tradition.
Les cultes, occasions d’expression des danses et des musiques liés à ces masques, mais surtout des rapports sociaux structurant ces sociétés, se raréfient.
Nous avons donc l’honneur d’assister à l’événement du siècle : la cérémonie de commémoration du défunt konkoba kaourou et l’intronisation de l’héritier konkoba Sékou.

Un événement unique et sacré : la 2ème transmission du masque konkoba !

Konkoba désigne le grade supérieur chez les griots. Grade rare (seuls 3 ont existé jusqu’à présent), il s’acquiert au prix de dures épreuves et d’une parfaite maitrise des secrets de la vie, y compris des sciences occultes.
Le séjour à Siguiri se terminera par la première édition du festi’konkoba en guinée.
En se dirigeant vers la cote ouest, nous ferons une escale dans le cœur de dounoumba (danse des hommes forts) à hamana (Kouroussa, ville natale de Camara Laye « enfant noir »).
Puis nous traverserons la moyenne guinée (foutah djalon) ou nous gouterons au bon lait caillé de Mamou, pour saluer enfin le petit matin avec la douche froide au « voile de la mariée » à Kindia (basse cote).
Après presque1000 km, nous atteindrons la guinée maritime. A bel air, repos sur le sable blanc et sous les cocotiers avant de retourner à Bruxelles.

Prix : 1500 euros
Le prix de cette expédition ne comprend pas les billets d’avion mais le transport local, nourriture, logement, ateliers, visites etc.

Inscriptions par email à contact@nfalykouyate.com!
Confirmation par virement d’un compte (500 euros) avant le trente aout 2011 à :
NAMUNKANDA asbl, RUE VICTOR RAUTER 165, 1070 BRUXELLES
Tel : +32.2.555.06.24

IBAN BE31 1096 5339 3655
BIC BKCPBEB1BKB
Compte 109 6533936 55

Source : NAMUN Group

Laissez un commentaire