BURUNDI: «NDAJE!» LE NOUVEL ALBUM DE STEVEN SOGO.

Ndaje!

Comme l’indique le titre de ce nouvel album («Ndaje!»), Steven Sogo est de retour. Il arrive. En effet «Ndaje» signifie «j’arrive» en kirundi, la langue nationale du Burundi. Après 3 ans du dernier album «il est beau mon pays» qui l’a propulsé sur le devant de la scène world mondiale Steven Sogo est de retour, comme il nous l’avait annoncé lors de notre dernier entretien l’année passée (http://www.afrique.fr/interviews-2/sogo-ca-s%E2%80%99exporte/). Il nous parle de son nouvel opus.

Adolphe B.: Bonjour Sogo. Finalement après le succès fou du dernier album «Il est beau mon pays», vous venez de sortir un nouvel album. Pourquoi avoir attendu si longtemps?

Steven Sogo: Je me suis donné une intervalle de trois ans pour la réalisation de cet album afin d’ avoir une bonne inspiration.

Adolphe B.: Pourquoi ce titre «Ndaje!»? Vous dites «Ndaje!», vous venez d’où ? Et où allez vous? Quels sont les thèmes affrontés cette fois-ci dans «Ndaje!»?

Steven Sogo: « Ndaje !» parce que je ne savais pas où j’allais avant, je doutais de la musique, de la direction qu’il fallait prendre. Maintenant je confirme mon chemin, j’arrive avec ma musique partout. Notez aussi que le premier mot de ma 2eme petite fille a été «ndaje!».

Steven Sogo au Salon International du Tourisme à Berlin où le Burundi a décroché la première place. Mars 2011.

Adolphe B.: «Ndaje !» est il si différent musicalement parlant de «il est beau mon pays» ? A quoi devons nous nous attendre? Quoi de neuf? Parlez nous en profondeur de «Ndaje!». Combien de titres? Toujours aussi Blues-jazzy-traditionnel?

Steven Sogo: «Ndaje !» est différent techniquement de« il est beau mon pays ». Il faudra vous attendre à un mélange de style et d’instruments traditionnels du Burundi, toujours blues-jazz avec 11 titres…70 pour cent de mon inspiration porte sur la vie quotidienne des citoyens du monde, le reste mon expérience personnelle. Cette fois ci avec un peu de politique internationale dans l’album.

Steven Sogo joue plusieurs instruments traditionnels dont "umuduri".

Adolphe B.: Il y a-t-il des invités (featurings) sur cet album? Où a-t-il été enregistré et qui sont les producteurs qui vous ont aidé pour sa réalisation?

Steven Sogo: Aucun invité, il a été enregistré au TANGANYIKA STUDIO et trois morceaux avec Aron Tunga…J’ai été soutenu par le Ministère de la jeunesse, des sports et de la culture, le Centre Jeunes Kamenge, studio clandestin et ma famille.

Adolphe B.: Est-ce votre album de confirmation ou vous vous sentez déjà confirmé (vu le méga succès de «il est beau mon pays»)?

Steven Sogo: C’est un album de confirmation sur la scène internationale, parce que dans mon petit pays, ça va quand même.

Adolphe B.: Vu que  produire un album coûte cher, comment vous arrangez pour trouver un financement dans un pays où la musique ne paye pas?

Steven Sogo: Produire un bon album coûte très cher, en ce qui me concerne,  je fais recours à des bailleurs qui comprennent notre situation et je leur expose l’importance de la musique dans la société. Ce n’est pas toujours facile, mais on lutte par tous les moyens pour rester debout.

Adolphe B.: Où acheter ce nouvel album? Qu’en est il pour la diaspora burundaise ou les expatriés qui voudraient s’en procurer, y avez-vous pensé?

Steven Sogo: Pour le moment je cherche un distributeur en Angleterre qui va distribuer ma musique en Europe, sinon au Burundi il y’a une nouvelle association de distribution avec qui on va négocier.

Adolphe B.: Qu’en est il des clips vidéo? Qui se chargera de leur réalisation?

Steven Sogo: Pour les clips je vais travailler toujours avec la meilleure maison de Bujumbura qui s’appelle NETTY COMMUNICATIONS.

Steven Sogo lors de son dernier passage à Piacenza en Italie l'année dernière.

Adolphe B.: Un dernier mot aux fans du monde entier qui attendaient impatiemment votre album? Auront-ils l’occasion de vous voir en concerts bientôt chez eux?

Steven Sogo: Pour mes fans, je leur souhaite plus de bonheur avec «NDAJE !». Pour mes tournées, je leur invite à visiter mon site: www.stevensogo.com, Je serai encore en tournée cet été au Royaume Uni. Donc j’arrive. Ndaje!

Adolphe B.: On attend que vous. Encore merci pour l’entretien.

Steven Sogo: Merci.

Propos recueillis par BIREHANISENGE Adolphe.

http://twitter.com/#!/Adolpheb

5 Commentaires

  1. Respect to you Brada, Keep on Keeping on

  2. C’est un tres bon chanteur!

  3. Merci de Russie! J’aime ses chansons!

  4. c’est le meilleur des chanteur!

  5. styve sogo est un jeune garcon qui a evolue tres bien est rapidement en encore vite, c’est un jeune qui est a la hauteur ds un music traditionnel et en meme temps qu’on aime nous les burundais, hama imana imuhe umugisha kandi imuhe kubandanya atera imbere( Que Dieu le bennisse et lui donne le possibilite d’aller en avant.

    @Y.K@

Laissez un commentaire