BIG FARIOUZ FIZZO: LE «KING» DE LA MUSIQUE URBAINE BURUNDAISE.

Desiré Mugani alias Big Fariouz.

Pour le public burundais Desiré Mugani alias BIG FARIOUZ (ou tout simplement FIZZO), n’est pas à présenter. C’ est l’artiste le plus connu de la nouvelle génération, le roi incontesté du rap et du R&B à la burundaise. Depuis quelques années déjà il enchaine des hits, des collaborations et des concerts live aux quatre coins du monde. Sa voix posée sur une prod c’est le succès assuré.Depuis son apparition sur la scène musicale burundaise le hip hop et le R&B n’a plus de secret pour les jeunes burundais. Plus besoin d’user d’énormes dictionnaires pour savoir ce que disent les Jay Z, les Usher, Kanye West…

Désormais au Burundi nous avons notre Usher à nous et il chante en Kirundi et Swahili langues compréhensives par nombreux burundais. Tout d’un coup les big stars américains ont moins d’importance aux yeux des jeunes mélomanes burundais.

Certes depuis qu’il vit à Toulouse en France, les fans burundais de la diaspora en Europe et aux USA sont aux anges, mais des milliers d’autres au pays sont en manque et le réclament. Tellement Fizzo est devenu une drogue pour plus d’un. Difficile de se passer de lui. Nous avons rencontré cette grosse pointure de la musique moderne burundaise.

Adolphe B.: Lors d’une interview au cours de la célèbre émission «Uburundi buraririmba» sur Radio Isanganiro ( http://www.isanganiro.org/) vous avez déclaré que désormais vous alliez vous nommer par votre propre nom au lieu de Big Fariouz Fizzo. Est-ce par imitation du rappeur américain Sean John Combs qui change son nom en continuation (Sean Combs, Puff Daddy, P.Diddy, Diddy , Puff Daddy, …)? Pourquoi ce changement?

Désiré Mugani: Tout simplement parce que j’ai muri et je voulais rendre hommage à mes origines et surtout à mon père qui s’appelait M. Mugani. Je voulais aussi représenter mon pays, car en Europe, mon nom (Mugani) sonne plus africain, plus burundais que « Big Fariouz » ou « Fizzo ».

Fizzo dans les studios de Voice Of America (VOA) à Washington.

Adolphe B.: L’amour est le thème qui revient souvent dans vos chansons.Est ce que Désiré Mugani est il encore un cœur à prendre?

Désiré Mugani: (rire)! si je chante souvent l’amour, c’est que depuis tout petit, je suis entouré d’amour, ma mère et mon père m’en ont offert beaucoup. Et maintenant c’est au tour de ma femme et de mes enfants, sans oublier mon entourage, mes amis et bien sûr mes fans…

Adolphe B.:Votre musique circule partout, vous ventez plusieurs collaborations (featurings) tout au long de votre carrière. Combien d’albums à votre actif déjà?

Désiré Mugani: C’est vrai j’ ai fait plusieurs featurings, mais étrangement je n’ai qu’un seul album à mon actif!

« Baza » Fizzo en featuring avec Tom close du Rwanda:

http://www.youtube.com/watch?v=wiMjH4v96g0

Adolphe B.: Il y a-t- il encore un artiste avec qui vous aimeriez collaborer? et pourquoi?

Désiré Mugani: Oui, il y en a beaucoup, car c’est toujours une merveilleuse expérience, une découverte de l’autre, de sa musique… Dommage que Michael Jackson et Tupac ne soient plus de ce monde, sinon… (rire)

Adolphe B.:Vous chantez et vous rappez que préférez vous parmi les deux?

Désiré Mugani: C’est difficile à répondre, car les deux sont dans mes veines… c’est comme si vous me demandiez de choisir entre mon père et ma mère… C’est vrai que j’ai commencé par le rap, il me permet de m’exprimer sur des sujets de société, mais le chant me permet d’exprimer mes sentiments, d’exprimer ce que je ressens au plus profond de mon cœur.

Adolphe B.: Quels sont les artistes qui vous ont inspiré ou qui vous inspirent encore aujourd’hui?

Désiré Mugani: Il y en a vraiment beaucoup, et dans tous les styles.De Marvin Gay à Ray Charles en passant par Lokua Kanza sans oublier tous les anciens artistes burundais bien sur.

Fizzo live show.

Adolphe B.: Que représente pour vous la musique? Est-ce que vous vivez de votre musique?

Désiré Mugani: (rire) La musique c’est ma vie. La musique c’est moi, mes pensées, ma nourriture, mon refuge… Si la question est « est-ce que je gagne de l’argent avec ma musique? » la réponse est non. Mais je vis de ma musique dans le sens où elle est indispensable à mon bonheur à ma survie.

Adolphe B.: Je vous pose la question que je pose à plusieurs artistes burundais. Nombreux d’entre vous quittent le pays pour s’installer ailleurs, qu’est ce qui manque au pays? que faire pour y remédier? Quel bilan, est ce plus avantageant? Partir ou rester? Qu’en pensez vous? quelle est votre opinion?

Désiré Mugani: Chez nous, jusqu’à cet instant que je vous parle le droit d’auteur n’est pas appliqué. Même les grands artistes burundais comme Canco Amisi, n’ont pas pu vivre de leur musique, et encore moins faire vivre leur famille. Au Burundi, les musiciens ne sont pas reconnus financièrement, ils partent parce qu’il n’est pas possible de faire de la musique sans cette reconnaissance.

Fizzo show très chaud!

Adolphe B.: Alors vous ne reviendrez plus au pays? Que dites vous aux milliers des fans burundais qui vous attendent impatiemment? Quels sont les projets pour le futur?

Désiré Mugani: Faites la révolution, afin d’obtenir l’application du droit d’auteur, pour qu’on arrête de nous voler incessamment nos morceaux, et je saute dans le premier avion… (rire) !   Plus sérieusement, je ne vous oublie pas, vous me manquez…et j’espère revenir bientôt.

Adolphe B.: Merci pour l’entretien.

Désiré Mugani: Merci à vous.

Propos recueillis par BIREHANISENGE Adolphe.

« Niwanyemera » l’un des hits des premiers pas de Fizzo dans le show-biz burundais:

http://www.youtube.com/watch?v=8YQjpO2DCl4&feature=related

« Mporeza umwana »par Big Fariouz:

http://www.youtube.com/watch?v=ROq73BiL088&feature=related

« Let them say » par Big Fariouz:

http://www.youtube.com/watch?v=NXKRiY3V978&feature=related

15 Commentaires

  1. I’m very happy man to find out your web site,is very well to see our msani@ website ……….

  2. Salut a Tous,
    Bon a mon avis, rien ne m’etonne, Fizzo est le meilleur et on le sait tous! Le fait qu’il aimerait chanter sous son vrai nom( Mugani Desire),quand a moi ca ne changera pas quelque chose, on connait deja tous ses noms…Je le felicite pour un bon travail qu’il a deja fait et qu’il continu de faire!
    P.S: Excusez pour les accents, mon clavier est en anglais!

  3. du bon rien que du bon…
    content d’avoir les nouvelles du Burundi
    A plus adolphe

  4. Mugani tu es le meilleur esperons pour toi une feat avec Booba!go ahead man!

  5. Mugani Desire c’est le precurseur du Rap Burundais, le timbre de sa voix, son style et son jeu de scene le distingue des autres et fait de lui l’un des grands artistes de la sous-region, c’est pas Chameleon ou Pr Jay qui diront le contraire… on le surnomme General Fizzo, j’ajouterais « le Maestro »…

  6. bien sur c’est le King of the King from BUrundian d’aprés 2pac , M.Jaskon

  7. Yap!!! si le burundi a connu des artiste et bien lui il est dons le top ten. i respect tha boy

  8. ur song is good bout u us did go back to burundi to be the best u was the best you and t max ya ‘ll was the best to rap

  9. J’aime bien écouter les chansons de fariaz…Je trouve qu’il est parmi les rares artistes qui interprètent bien des chansons genre reprise.
    Mais je suis surpris d’apprendre qu’il est pour les droits d’auteurs alors que lui aussi utilise les chansons des autres. je pense aussi que Ciza Sylvestre était fâché pour ses anciennes chansons.
    En tout cas, il faut quand même militer pour les droits d’auteur. c’est le strict minimum.

  10. Following my analysis, thousands of people all over the world get the mortgage loans from different creditors. Thence, there’s great possibilities to receive a sba loan in any country.

  11. Bonne idée de revenir à la source et de chanter sous ton vrai nom, Mugani c’est légendaire, ça va vous immortaliser

  12. Bonjour,

    Je ne le connaissais pas jusqu’à ce que je cherches des informations que le Burundi.

    Félicitations !!!
    Le son est bon (instruments, mélodie, tempo), une jolie voix, une belle présentation (physique, style).
    Bonne continuation !

    Sinon, je suis bénévole chez les Scouts et Guides de France.
    Je cherche pour un weekend de formation « départ à l’étranger », une tenue et/ou des accessoires du Bunrundi pour le 9 et 10 octobre 2013.
    Quelqu’un pourrait-il me dire à qui je pourrais emprunter ça à Toulouse ? Merci

    Barbara
    07.86.85.42.59

  13. Vraiment fizzo est plus meilleur

Laissez un commentaire